Êtes-vous passif-agressif ?

Beaucoup d’entre nous sont mal à l’aise d’exprimer notre colère ou de partager nos besoins, alors nous recourons à un comportement passif-agressif pour tenter d’exprimer ce que nous ressentons ou ce que nous voulons. Le problème est que ce comportement ne répond pas à nos besoins et conduit généralement à une distance dans la relation plutôt qu’à une proximité. Qu’est-ce qu’un comportement passif-agressif ? La définition est un modèle de comportement où l’on reflète l’hostilité ou le ressentiment par des moyens indirects. En fin de compte, nous ne sentons pas que nous pouvons nous exprimer directement ou que nous ne savons pas non plus comment, mais nos sentiments se manifestent d’autres manières : procrastination, “oubli”, sarcasme, ne pas bien faire les choses, parler derrière les autres dos, etc… Quelques exemples de ma vie personnelle sont ma mère, qui avait toujours du mal à exprimer ce qu’elle ressentait, ou tombait malade ou avait mal à la tête (comme l’horloge) lorsqu’un événement approchait, elle ne voulait pas y aller, mais avait envie elle ne pouvait pas dire non. L’agression passive ne consiste pas seulement à ne pas être capable d’exprimer sa colère, mais aussi à transmettre un message plus général : “Je ne peux pas identifier directement mes besoins/sentiments, je devrais donc essayer de les faire rencontrer/entendre d’autres manières”. Souvent, une personne apprend par expérience que ses besoins ne seront pas satisfaits ou que ses sentiments ne sont pas importants – pour changer cela, il peut s’agir de développer des compétences (en nous exprimant efficacement) ou de problèmes plus profonds tels que “mes besoins ne sont pas importants”. La plupart d’entre nous ont manifesté un comportement passif-agressif à un moment donné de notre vie et certains d’entre nous l’utilisent régulièrement ! J’ai utilisé l’évitement comme mécanisme d’adaptation, qui peut être très passif-agressif, selon les circonstances.

Une mise en garde à propos du sarcasme : parfois, mais pas toujours, c’est une façon d’exprimer indirectement vos sentiments, d’une manière généralement négative, qui peut nuire à une relation. Si votre partenaire/enfant/ami n’aime pas votre sarcasme, c’est probablement un signe qu’il s’est adouci. Voici quelques questions auxquelles réfléchir en rapport avec l’expression de vos sentiments et de vos besoins :

Vous est-il difficile d’exprimer vos besoins/sentiments ?
Le conflit est trop difficile pour vous et vous préférez l’éviter ?
– Utilisez-vous beaucoup de sarcasme, et d’autres l’ont remarqué et mentionné ?
Parlez-vous beaucoup dans le dos des autres au lieu de le dire directement à la personne avec qui vous avez un problème ?
Acceptez-vous souvent de faire quelque chose, et trouvez-vous plus tard une raison de reculer (sachant que lorsque vous avez dit oui, vous vouliez vraiment dire non) ?
Les autres vous ont-ils souvent dit que vous tergiversez ou que vous faites du mauvais travail exprès ?

Que faites-vous si vous réalisez que vous avez des traits de personnalité passifs agressifs ? Restez calme – beaucoup d’entre nous le font ! C’est formidable si vous pouvez identifier le comportement, reconnaître qu’il est lié au fait de ne pas exprimer nos sentiments/besoins, et vous engager à prendre des mesures pour vous faire connaître vos besoins, même lorsqu’ils sont inconfortables (et seraient très mal à l’aise au début) de manière directe et honnête. Vous ne savez pas quelle serait une manière directe et honnête de vous exprimer ? Procurez-vous ensuite des livres sur la communication et entraînez-vous à développer ces compétences ! Si vous croyez fermement que vos sentiments/besoins ne sont pas importants, vous pourriez bénéficier de conseils individuels pour explorer/traiter cette partie de vous.

Leave a Comment

Your email address will not be published.