7 conseils pour développer une mémoire vive

Si vous voulez réussir dans la vie, vous devez avoir une mémoire solide mais cela dépend principalement de la santé de votre esprit. Plus tôt, il y avait une idée que les personnes âgées pourraient ne pas être en mesure d’améliorer leur puissance cérébrale. Mais les chercheurs ont réfuté cette théorie. Il a été prouvé que le cerveau humain, quel que soit l’âge d’une personne, a une formidable capacité d’adaptation, de changement et d’amélioration. Les chercheurs ont appelé ce phénomène « neuroplasticité ». Mais vous devez utiliser le bon type de stimulation pour créer de nouvelles voies neuronales dans votre cerveau et ajuster les connexions existantes. Les bons types de stimulation aideront votre cerveau à s’adapter et à réagir comme vous le souhaitez.

En utilisant le concept de “neuroplasticité” et en développant une bonne mémoire, vous pouvez non seulement améliorer vos capacités cognitives, mais aussi apprendre de nouvelles choses. Jetons un coup d’œil à quelques conseils qui peuvent vous aider.

1. Exercices cérébraux

Les biologistes ont découvert qu’avant qu’une personne n’atteigne l’âge adulte, son cerveau a développé une myriade de voies neuronales qui peuvent l’aider à traiter des informations, à récupérer des détails, à résoudre des problèmes familiers et à effectuer des tâches qu’elle connaît déjà. En fait, vous n’avez pas besoin de mettre beaucoup d’efforts pour mettre en œuvre tout cela. Mais si une personne est satisfaite et limite ses activités dans ces voies neuronales, cela signifie qu’elle ne donne pas à son cerveau la stimulation nécessaire à sa croissance ou à son développement. Par conséquent, elle doit choisir des exercices cérébraux pour changer les choses.

La mémoire est très similaire à la force musculaire. Donc tu dois le faire. Les exercices que vous essayez doivent être suffisamment stimulants pour vous aider à développer de nouvelles voies neuronales. Apprendre une nouvelle langue, résoudre des problèmes de mathématiques, écrire des poèmes, se livrer à des activités créatives, etc. sont des moyens d’exercer votre cerveau.

Ingrédients clés pour de bonnes activités de renforcement cérébral

L’élément le plus important est que l’activité doit vous pousser hors de votre zone de confort. Cela signifie que vous devez être prêt à explorer une zone que vous n’avez jamais parcourue auparavant. Apprendre quelque chose de nouveau ou développer une nouvelle compétence appartient à cette catégorie.

Deuxièmement, l’activité doit être stimulante et doit exiger toute votre attention et un effort mental. Apprendre à jouer une note de musique difficile entre dans cette catégorie.

Le troisième élément est que la compétence que vous choisissez de développer doit pouvoir travailler pour la développer. Cela signifie que lorsque vous commencerez, vous commencerez à partir d’un niveau très facile et augmenterez vos niveaux de compétence au fur et à mesure que vous progresserez et vous améliorerez. Cela signifie également développer vos capacités pour atteindre des niveaux plus élevés.

Enfin, l’activité doit être enrichissante. Votre apprentissage peut s’arrêter si vous ne restez pas motivé. Les récompenses s’occupent de cette partie.

2. L’exercice physique peut grandement aider au développement du cerveau

Vous vous demandez peut-être comment l’exercice physique peut vous aider à développer une mémoire vive. Les biologistes assurent que lorsque vous vous adonnez à des activités physiques intenses, votre cerveau reçoit un bon approvisionnement en sang et en oxygène, ce qui conduit à un bon monde pour son développement. Il est bien connu que des maladies telles que le diabète ou les maladies cardiovasculaires peuvent affecter négativement le pouvoir de la mémoire. L’exercice physique vous aidera à contrer les effets néfastes de ces maladies. Il a également été démontré que l’exercice stimule la création de nouvelles connexions neuronales.

3. L’importance d’un sommeil suffisant

Bien que certains experts disent qu’il suffit de dormir 6 heures par jour, la vérité est que vous devez dormir au moins 7,5 heures à 9 heures pour fonctionner avec une efficacité optimale. Si vous dormez bien, vous pouvez certainement développer une mémoire vive. Votre créativité, votre esprit critique et vos capacités de résolution de problèmes s’amélioreront également considérablement.

4. Mélange

Si vous passez beaucoup de temps avec vos amis et que vous communiquez avec eux, vous avez plus de chances d’acquérir une bonne mémoire. Les chercheurs ont démontré que la socialisation et les amitiés significatives confèrent également des avantages cognitifs.

5. Apprenez à gérer le stress

Le stress peut affecter négativement la puissance cérébrale. Si vous n’arrivez pas à gérer votre stress, vous aurez bientôt des problèmes de mémoire. Le stress est destructeur pour les cellules du cerveau. Il endommage également l’hippocampe, la zone du cerveau où se forment de nouvelles cellules mémoire. Quelques idées pour la gestion du stress :

Vous avez des attentes réalistes.
Faites des pauses fréquentes et détendez-vous.
Ne cachez pas vos sentiments.
Avoir un bon équilibre travail-vie personnelle.
Concentrez-vous sur une seule tâche plutôt que sur plusieurs tâches.
Apprenez et pratiquez la méditation, le yoga et les exercices de respiration.

6. Riez autant que possible

Une façon de développer une mémoire vive est de rire à chaque occasion. En particulier, on sait que ceux qui sont capables de rire d’eux-mêmes ont une très bonne mémoire. Comme ils n’hésitent pas à se critiquer, ils ne prennent pas la critique au sérieux. Les chercheurs ont prouvé que ceux qui prennent les critiques au sérieux et y réfléchissent risquent bientôt de perdre leur pouvoir de mémoire.

7. Choisissez des régimes stimulants pour le cerveau

Les nutriments tels que les acides gras oméga-3, les fibres, les protéines et en particulier les protéines maigres peuvent favoriser la santé du cerveau. Vous devriez donc manger plus de fruits, de légumes et de céréales saines pour améliorer votre mémoire. Évitez la malbouffe et les aliments gras, la viande rouge, le beurre, le lait entier, le fromage, la crème glacée et les aliments sucrés, car ils peuvent entraîner la démence et affecter votre mémoire et votre concentration.

Leave a Comment

Your email address will not be published.